Adepte, dès 1998, du télétravail, je ne peux qu'approuver les termes de cet extrait d'un article, publié sur "Le Forum des droits sur l'internet", commentant le Rapport du député Pierre Morel à l’Huissier remis au Premier Ministre le 7 novembre 2006, portant sur le télétravail :

"L’intérêt de la mise en télétravail est souligné dans le rapport à travers quatre arguments principaux :

  • le télétravail est un facteur d’accroissement de la productivité globale des entités qui y recourent ;
  • il répond à un souhait social de préserver du temps pour des activités extra-professionnelles ;
  • il répond également à un besoin des entreprises confrontées à une mobilité de plus en plus grande de leur personnel ;
  • c’est enfin un mode de travail particulièrement adapté à l’économie du tertiaire et de la connaissance."

Vous pouvez lire le texte complet du rapport parlementaire au format PDF (145 pages, fichier d'1 Mo).

Ayant un sens du service très aigu, j'ai toujours eu comme priorité la satisfaction du "client" et fait preuve d'une grande rapidité à répondre à ses besoins et questions.
J'ai trouvé dans cette longue expérience de télétravail des avantages considérables pour assurer cette mission, notamment au niveau de la productivité.
Autonomie, liberté d'organisation, considérable limitation des sollicitations externes m'ont ainsi permis de travailler à un rythme très soutenu et de mettre "Ecoute, Pragmatisme et Réactivité" au service de l'Efficacité.

De mon expérience médicale libérale, j'ai gardé l'habitude de ne jamais compter mes heures.
De mon éducation, j'ai conservé celle d'apprendre en permanence, d'ouvrir le dictionnaire si l'orthographe d'un mot -ou sa signification- me préoccupe, d'interroger les moteurs de recherche sur l'internet, de plonger dans des ouvrages spécialisés, bref de me documenter dès que mon savoir me semble devoir être complété.
Je peux ainsi satisfaire ma propre curiosité mais aussi, et peut-être surtout, mettre à disposition d'autrui ces connaissances qui, si elles devaient rester strictement miennes, auraient beaucoup moins d'intérêt.

Dans ces conditions, le télétravail, par sa flexibilité, est mon mode de fonctionnement idéal.